MNNQNS – Fer de lance de la Pop made in France

MNNQNS – INDIE ROCK – PSYCH POP

MNNQNS montre depuis 2013 que Rouen,  capitale du rock, tient bon la route. Du haut de sa cathédrale, le groupe domine les contrées de la pop moderne et défie quiconque voudra bien pénétrer son royaume. “All I need is you tonight »,  leur dernier single, ne vient que conforter le statut du groupe largement établi.

MNNQNS est un projet caméléon qui a la capacité de se renouveler sans cesse. Paradoxalement,  le groupe est identifiable au premier son de cloche. La pop est psychédélique et enthousiaste; et le rock acéré; tantôt chaud et dissonant, tantôt froid et noisy. All I need is you tonight dévoile en ce sens un nouveau MNNQNS que l’on connait déjà. Si comme à leur habitude, la voix machinique d’Adrian D’Epinay participe à l’articulation de la rythmique accompagnée d’un duo basse batterie solide, linéaire et chaleureux;  les guitares quant à elles, finement aiguisées, se mêlent jusqu’à rappeler les citoles médiévales (rien que cela!), portant fièrement l’oriflamme de la ville aux cent clochers.

Nombreux sont les groupes qui se servent du passé pour écrire leur histoire mais peu sont assez habiles pour en dépasser le genre. MNNQNS en a fait son terrain de jeux, voyageant à travers les âges au cœur d’une pop pourtant très actuelle. Avec All I need is you tonight, on est loin du vintage qu’on a l’habitude de chiner dans les friperies 80’s/90’s. On est bien plus dans le culte de la médiévalité magnifiquement repris par le réalisateur du clip: Florent Dubois. Le cinéaste est d’ailleurs à l’origine de nombreuses vidéos du groupe, faisant pour chacune d’entre elles, tomber les codes du genre cinématographique (“desperation moon”, “if only they could”.. ). Réel  cinquième homme du projet MNNQNS, Dubois assure au single pop, entraînant, et magnifique, une direction artistique originale, qui colle parfaitement au groupe. Derrière l’objectif de ses machines, perdu dans le château de Bonnemare (Normandie of course), Dubois nous livre en demie teinte, des ambiances “ghost manor” entre brume et nuit noire. Les références symboliques s’enchaînent: labyrinthes projetés façon cathédrale, portraits d’antan de la Famille Adam, Sieurs de Courville et de Bonnemare .

Entre fumées et feux, MNNQNS se prête le temps d’un instant, au jeu de la scène pour un single réussi! Non vraiment dans la bande D’Epinay, il n’y a jamais rien à jeter. Tu appuies sur “repeat” et tu laisses parler la ville qui jamais ne capitule.

QI

Credit Photo:Julie Jarosz
Credit Video: Florent Dubois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :