THE CATENARY WIRES – Une nouvelle vague folk/pop sur les falaises de craie

The Catenary Wires -Indie pop – Twee pop

A la première écoute, Birling Gap sonne comme une bande originale d’un film français de la fin des années soixante-dix ayant très bien vieilli. Pourquoi pas un film moderne et énigmatique tendance nouvelle vague ou un Road Movie à la narration rigoureuse.

« Face on the rail Line » possède toutes les composantes de la ballade vagabonde 70’s. Le morceau se structure autour d’une partie vocale composée avec finesse, les backing vocals offrent un ornement planant soutenu par une ligne de basse dynamique et d’une partition à l’orgue qui complète les contrechamps fugaces de la guitare et de sa reverb. 

Malgré ces références à un passé toujours idéalisé mais révolu, cet album est marqué par une véritable modernité. Les arrangements sophistiqués, les voix précises et émotives ainsi que les mélodies aux tonalités complexes en sont la preuve. Cette modernité, on la retrouve sans peine dans leur single « Mirrobal », un titre profondément indie pop ponctué par quelques accents folks. Ce jeu de questions-réponses entre les deux leaders/chanteurs du groupe Amelia Fletcher et Rob Pursey laisse un sentiment de fausse innocence et de joie pourtant empreinte de tourments. Ce morceau catchy conte le récit du flirt à une fête dansante entre deux potentiels amoureux divorcés. On imagine très bien cette scène mise en image par un Jacques Demy ou un Jean-Luc Godard qui utiliseraient des couleurs primaires vives… si pop, en rappel à une modernité exaltée. La ligne mélodique à la trompette (un chouya cheap et naïve) renforce cette analogie.

Il y a aussi chez The Catenary Wires l’évocation de paysages côtiers. Birling Gap, ce sont les falaises de craie des Seven Sisters qui se situent dans le sud de l’Angleterre. Un panorama à la fois romantique, d’une douceur marine mais aussi impressionnant que vertigineux. Le titre « Alpine » évoque ces contrastes, une randonnée sur les falaises blanches du Sussex, une prise de hauteur, des contemplations et parfois des vertiges. Ces promenades maritimes peuvent aussi nous faire penser à leurs collègues transmanche de Pastel Coast (qui partagent d’ailleurs le même label Shelfife que nos protagonistes anglais). Quelques parallèles sont tentants ; par certains aspects, on retrouve des correspondances entre « Cinematic » ou « Mirroball » avec les titres « Dial » ou « Helios » de nos français de Pastel Coast qui figurent sur leur dernier album Sun

Avec « Like the Rain », on quitte l’ambiance des films de Godard pour ceux de Claude Sautet et leurs narrations autour des choses de la vie (Claude Sautet, 1970, avec la musique de Philippe Sarde). Comme la pluie, c’est cette simplicité merveilleuse du quotidien qui oscille entre espoir et routine. Quoi de plus poétique et métaphorique que la pluie qui tombe ? Celle qu’on observe depuis l’intérieur comme une introspection ? Cette contemplation, plutôt passive, est vite rompue par l’électronique et surprenant Liminal, l’extrait le plus dream pop de l’album. Encore une fois, un morceau moderne, un gimmick simpliste et tellement efficace au synthétiseur qui supporte l’habillage lo-fi des guitares reverb et des vocals se baladant par intervalles entre les octaves.

Chaque titre de Briling Gap est rigoureusement structuré. On retrouve un traditionnel enchaînement couplet/ refrain/ pont qui prouve que The Catenary Wires ne laisse pas grand-chose au hasard. Extrêmement bien ficelé et prodigieusement arrangé, cet album est un véritable coup de cœur de la rédaction que l’on écoute avec grand plaisir de part et d’autre de la Manche.

BV

Pour suivre The Catenary Wires:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :